La demande augmente sur Montpellier

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Dans le centre-ville la demande demeure importante. Les biens à rénover sont très demandés mais restent rares sur le marché ou sont présentés à des prix supérieurs à leur valeur vénale. Les investisseurs qui souhaitent obtenir une rentabilité brute de 5 % recherchent des studios entre 70  000 et 80 000 €, des 2-pièces entre 80 000 et 120 000 € et des 3-pièces entre 120 000 et 180 000 €. Dans l’ensemble dans l’Écusson, le prix du m2 évolue entre 2 000 et 3 000 € le m2 en moyenne. Il peut dépasser les 3 000 € le m2 dans des immeubles d’exception comme les hôtels particuliers avec ascenseur. La demande en résidence principale bénéfice d’un bel engouement de la part des jeunes couples ou des personnes plus âgées qui souhaitent revenir dans le centre-ville pour se rapprocher des commodités. Les appartements entre 100 et 180 m2 avec ascenseur et terrasse sont très demandés mais difficiles à trouver. Les surfaces évoluent plutôt entre 50 et 70 m2 ainsi qu’entre 200 et 300 m2. Les prix se sont stabilisés cependant, les vendeurs ont toujours tendance à surestimer leurs biens. Nous avons encore du mal à faire s’accorder l’offre et la demande. Par exemple, un appartement rénové de 150 m2 situé dans un immeuble bourgeois avec ascenseur est actuellement présenté à 480 000 €, soit 3 200 € le m2, alors qu’il devrait être à 450 000 € pour rencontrer une demande solvable. Dans l’ensemble, les prix sont encore entre 5 et 10 % trop hauts. La demande augmente, nous avons l’impression que la crise est derrière nous mais il faudrait que les prix baissent encore un peu et que les acheteurs acceptent de faire un petit effort pour que le marché reparte vraiment.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »